Les Manga Café se retrouvent sous différentes appellations, comme nous l’avions écrit précédemment.

Le « Mangacafé »

La version collée « mangacafé » est en fait une retranscription plus littéraire de la version japonaise. En effet, il n’existe pas d’espace entre les différents caractères japonais (les kanji et kana étant constamment collés), seules certaines ponctuations existent, comme par exemple la virgule (« 、 ») , les guillemets (« 「… 」 »), le point (« 。 »), voir le point d’exclamation (« ! »), mais celui-ci est relativement récent, ainsi que l’utilisation du point d’interrogation (« ? »). Ces deux derniers sont avant tout exprimés par des particules d’emphases, placées en fin de phrase (か notamment).

MangacafeL’origine de l’écriture « Mangacafe »

Il faut savoir qu’au Japon, un mangacafé se dit 漫画喫茶 (mangakissa), mot qui est la contraction de deux mots 漫画 (manga) et 喫茶店 (kissaten), le premier désignant bien évidemment les manga et le second les salons de thé. Le mangakissa (ou manga kissa) étant donc un salon de thé/café dans lequel vous pouvez lire des manga.

Très vite, les mangacafe se sont développés pour proposer divers services, afin d’attirer toujours plus de monde et de leur proposer un service le plus complet possible ! (Car, tout comme chez nous, les mangakissa possèdent un système de tarif horaire similaire aux cybercafés).

L’essor des mangakissa

De ce fait, les mangakissa vont proposer de plus en plus d’ouvrages, basés sur les manga mais pas que (=p), puis vont intégrer des ordinateurs, très rapidement transformés en cabines individuelles, pour jouer, s’occuper de ses mails ou regarder des anime/films. Certains vont intégrer des pièces spéciales pour les joueurs de cartes/jeux de rôles, d’autres offriront quelques salles de karaoké, des bornes d’arcades, … Les plus fréquentés auront même des douches !!

En effet, ouvert 7j/7 et 24h/24, les mangacafe japonais se transforment progressivement en espace de logement façon système D pour tous ceux qui ont un petit budget et ne peuvent faire autrement!

Rien n’est oublié pour satisfaire le moindre désir des japonais, qu’ils soient « otaku » ou non ! Forfaits spéciaux, boissons et friandises en libre service, … Beaucoup de choses que nous espérons pouvoir offrir aux français bientôt ! ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *