Les Manga Café en France

Manga Café en France

L’essor des Manga Café en France

En France, les manga café poussent un peu partout dans les grandes villes, principalement grâce au succès inattendu du phénomène Manga et de la japonisation des mœurs.  Nous avons utilisé le mot « inattendu » car, en effet, dans les années 80, les manga étaient quasi introuvables (bien que certains furent publier en France dès la fin des années 60) et les anime rarement bien doublés, sans oublier une politique méfiante qui les diabolisait.

Les émissions de jeunesse : manga en folie & nostalgie

C’est d’abord la chaîne « La Cinq » qui diffusa les premiers anime, notamment Goldorak, qui fut la première série anime à succès, sortie en 1978 ! (Cette série n’est pas la seule, de plus, nous parlons ici des séries et non pas des films d’animations japonais, dont les premiers furent diffusés à la télévision à la fin des années 60 aussi!).

AB Production, avec le Club Dorothée, se fera un nom grâce aux séries japonaises, et franco-japonaises. C’est à dans ces années là que toute une génération fut touchée, gardant pour la plupart un souvenir impérissable de combats, d’histoire d’amour, d’amitié et de génériques inoubliables (pourtant pas si bien au final xD).

Ceux qui ont connu le Club Dorothée (ou même RécréA2 et autres émissions), s’intéressent  à voir et revoir les même anime qui ont bercé leur enfance. Ils découvrent alors les versions papiers, les figurines, les jeux, … Mais, là encore, le manga fait partie d’une sous-culture, encore très décriée et mal vue dans la grande majorité des foyers. A l’époque, impossible d’envisager l’implantation fructueuse d’un manga café en France, même associatif.

Les grandes séries de manga que l’on retrouve dans nos Manga Café en France

C’est à la toute fin des années 90 et au début des années 2000 qu’un gros boum se fait. De nouvelles chaînes apparaissent, avec elles des anime totalement méconnus du public ! C’est aussi la période où One Piece, Naruto, Yu-Gi-Oh! et Pokemon vont se faire connaître, entraînant à leur suite les anciens du Club Dorothée et la nouvelle génération dans la folie des manga. Le succès est fulgurant ! Manga, DVD, cartes, jeux, films au cinéma, … Plus rien n’arrête le phénomène manga !

Sans oublier qu’internet permet de découvrir toujours plus de choses ! Des versions VOSTFR, des génériques originaux, et avec eux des groupes de style totalement méconnus! Jrock, Jpop, Visual Kei, Vocaloïd, …. Les séries drama (manga tourné avec de vrais acteurs), le cosplay (costume player, consiste à se déguiser et incarner un héros de manga ou jeu), … Garçons et filles, jeunes ou moins jeunes, la folie et la mode japonaise touchent tout le monde, qu’on le veuille ou non !

Consécration d’une génération : Les Manga Café en France

Plus qu’une passion ou qu’un simple loisir, de nouveaux métiers se créent autour des manga et de la japonisation en générale ! La langue japonaise est rajoutée aux cursus universitaires, LEA et LC, filières acceptant chaque années quelques centaines d’étudiants supplémentaires ! Sans oublier les écoles de dessins orientées sur le style des manga, …

Ce phénomène à dépassé le statut de simple effet de mode en devenant une part de notre vie, à tel point que des manga café, en France, se créent dans de plus en plus de villes !