Sonyun (Shōnen Coréen)

Qu’est-ce qu’un Manhwa Sonyun?

Au Japon, les shonen, qui sont l’équivalent des Manhwa Sonyun pour la Corée, sont nés dans le format tel que nous les connaissons, afin d’apporter du courage et de l’espoir, principalement aux jeunes japonais, souvent orphelins et affamés.
Pour la Corée, les premiers manhwa n’étaient pas tant pour la jeunesse mais plutôt pour les adultes. D’abord satire sociale, puis outils de propagande, la plupart des manhwa se destinaient à un public mature, en proie aux doutes et aux difficultés quotidiennes.
Les Manhwa Sonyun semblent être réellement apparus dans les années 80, après le gros boum de la bande dessinée, en même temps que les Manhwa Sunjeong.
De nombreuses manwhwabang (bibliothèques et salles de lectures privées, spécialisées dans les manhwa) apparaissent alors, ainsi que divers magazines, ciblant eux-mêmes un public plus centré.
Cette évolution semble être à l’opposé de celle du Japon donc, qui a plutôt débutée avec les shonen pour ensuite développer shojo, seinen, josei alors que la Corée s’est lancée via les Manhwa Chungnyun, avant d’avoir les Manhwa Sonyun et Manhwa Sunjeong.

Quels sont les caractéristiques des Manhwa Sonyun?

Équivalent des shonen japonais, les Manhwa Sonyun s’adressent à un public d’adolescents et de jeunes garçons, mettant en avant des valeurs et des principes de vie comme le courage, l’amitié, la persévérance, …
Tout comme pour le Japon, la frontière entre les différents types de manhwa se fait floue et les manhwaga cherchent avant tout à plaire à un large public, englobant ainsi les codes d’autres genres pour créer des scénarios les plus complets possibles. Les Manhwa Sonyun ont aussi des scénarios complexes, comme dans les Manhwa Chungnyun ou des moments de romances comme les Manhwa Sunjeong.

Nos manhwa :

Voici les 13 résultats