Le Maneki Neko

招き猫 (Maneki Neko), composé de 招き (invitation) et 猫 (chat), traduit en anglais par beckoning cat (le chat qui appelle/ qui attire), en français, il est appelé « le chat porte-bonheur », car c’est bel et bien ce qu’il est !

Dossier, Culture, Japon, Maneki Neko, Manga Café Kyo'Hon

Cette statut traditionnelle est généralement faite en céramique ou en porcelaine, bien que vous pouvez en trouver facilement en bois, plastique voir en qualité bien plus « médiocre ».
Placé à l’entrée des boutiques, pachinko (salle de jeux), restaurants ou, dans les foyers, utilisé comme tirelire (…), le Maneki Neko est donc là pour « appeler » les clients, et par là-même, l’argent. D’ailleurs, sa patte gauche levée est censée attirer les clients et sa patte droite, attirer l’argent (sachez néanmoins que cette signification peut varier suivant l’époque et le lieu).

Le Maneki Neko a plusieurs origines possibles, cependant, c’est en 1876 qu’apparaît la première preuve écrite de leur existence, dans un article de journal. Il est néanmoins possible que ceux-ci existent depuis au moins l’ère d’Edo, si ce n’est plus, notamment grâce à la liaison entre la Chine et le Japon. En effet, l’un des attributs du chat (la patte qui se lève) pourrait venir du proverbe chinois disant : « Le chat qui se lave le visage, passe par l’oreille, jusqu’à ce que l’invité arrive » (猫洗面过耳则客至, māo xǐmiàn guò ěr zé kè zhì, pour les plus audacieux! ^^ »)
Parlant d’attribut, nous avons vu le plus connu, celui des pattes en l’air, mais il en existe d’autres : le collier, la pièce (appelé un koban), la clochette, … Même la couleur du Maneki Neko a prit une certaine importance, le tricolore étant le plus répandu (nommé aussi Mike Neko), les autres couleurs ont alors revêtues un caractère particulier (noir contre les esprits maléfiques, rouge pour la santé, doré pour la richesse, …).

Dossier, Culture, Japon, Maneki Neko, Manga Café Kyo'HonIl existe de nombreuses légendes autour du Maneki Neko (je vous invite à les découvrir, pour la plupart, sur la page Wikipedia de ce dernier ^^).
De plus,  et bien qu’en anglais, je vous conseille fortement de visiter ce site du Maneki Neko, qui, en plus d’évoquer comme ici l’apparition et le rôle du chat, approfondie ses recherches jusqu’aux plus vieilles traditions japonaises, mais aussi à l’image qu’il s’est crée après l’apparition du Bouddhisme dans le pays.

Comme vous avez pu le constater, le Maneki Neko est partout ! (même dans notre Manga Café XD) : manga, anime, jeux vidéos, boutiques et restaurants asiatiques en France et partout dans le monde. Il est rare de rencontrer des personnes qui ne le connaissent pas, ou tout du moins, qui ne sachent à quoi l’on fait référence.
Vu l’attrait qu’exerce l’Asie sur l’Occident, sa popularité n’est pas prête de décroître !!